Guides et Stratégies d'Études; Formations

Nous sommes continuellement confrontés à une série d’incroyables occasions brillamment déguisées en problèmes insolubles.
John W. Gardner

Série apprentissage

l’Apprentissage par Problèmes

Problem-based learning (PBL), ou l’Apprentissage par Problèmes (APP),
aussi appelée Apprentissage par Résolution de Problèmes (ARP),
est une alternative intéressante à l'étude traditionnelle.

Avec PBL, votre professeur vous présente un problème,
pas de lectures, ou d’exercices.

Ne connaissant pas le sujet «exact» que vous étudiez, votre étude devient active dans le sens que vous devez déterminer/découvrir ce qu'il est nécessaire pour résoudre le problème. Dans PBL, votre professeur agit en tant que facilitateur et mentor, plutôt que comme la source de la (ou des) solution.

APP vous permet de:

  • Examiner et essayer ce que vous avez appris
  • Découvrir ce que vous devez apprendre
  • Développer l'esprit d’équipe pour augmenter le rendement de celle-ci
  • Améliorer vos compétences en matière de communication
  • Expliquer et défendre vos positions avec des arguments solides
  • Devenir plus flexible dans le traitement de l’information
  • Continuer a pratiquer ces méthodes au delà de votre vie d’étudiant

Un exemple type d'apprentissage par problèmes:

(Ceci est un modèle simplifié,
des modèles plus détaillés sont mis en référence ci-dessous en anglais.)

Ces étapes peuvent être répétées et réutilisées.

Les étapes 2 à 5 peuvent être répétées et repassées en revue tant que de nouvelles informations deviennent disponibles afin de redéfinir le problème. L’étape 6 peut être produite plus d'une fois--particulièrement quand votre professeur mets l'accent sur le fait de retravailler votre premier brouillon.

1 - Explorer et creuser les questions et le/les problèmes

Votre professeur présente un problème qui vous parait « mal structuré ». Débattez du problème, énumérez et identifiez les principaux points. Vous pouvez estimer que vous n’en savez pas assez pour résoudre le problème mais cela fait part du défi ! Vous devrez recueillir des informations, apprendre de nouveaux concepts, principes, comme vous avancez dans la résolution du ou des problèmes.

2 - Répondre à la question « Que savons nous ? »

Que savez-vous qui va vous aider à résoudre le problème?
Cela inclut les choses que vous,
ou les gens dans votre groupe, de travail savez ou maîtrisez.
Prenez note de tout ce qui est dit par tous les membres de votre équipe,
aussi étrange que cela puisse vous paraître pour le moment –
Rien n’est a écarter à ce stade!

3 - Réécrire, le problème avec vos propres mots

L’énoncée du problème doit venir de l’analyse du groupe, de ce que vous savez, et de ce que vous devrez savoir/découvrir pour le résoudre. Vous aurez besoin :

  • De produire votre énoncée du problème
  • L’énoncée du problème écrite par le groupe
  • Obtenir les commentaires de votre professeur à propos de l’énoncée du problème écrite par le groupe. (Ceci est facultatif, mais est une bonne idée)

Note : L’énoncée du problème est souvent revisité et édité alors que de nouvelles informations sont découvertes, ou que d’anciennes informations sont réévaluées.

4 - Lister toutes les solutions possibles

Les énumérer toutes, puis les classer de la plus à la moins plausible. Choisir la meilleure, la plus probablement.

5 - Énumérer les actions à prendre et tenir un planning

  • Que devons nous savoir et faire pour résoudre le problème?
  • Comment avons-nous classé les possibilités?
  • Y a-t-il une relation logique entre les actions à prendre et les solutions cherchées?
  • Sommes nous d’accord?

6 - Faire la liste de «choses que vous devez savoir»

Il faut lancer une rechercher afin d’obtenir les informations et la connaissance pour combler vos lacunes.

  • Discutez des ressources possibles experts, livres, sites Web, etc.
  • Répartissez les taches, et n’oubliez pas de vous mettre d’accord sur des dates buttées compatibles avec le projet.

Si votre recherche soutient votre solution, et si le groupe de travail est en accord, aller au point (7). Sinon, retour au point (4)

7 – Ecrire votre solution et inclure la documentation de soutien, puis la soumettre.

Il est possible que vous ayez à présenter votre rapport et vos explications à un groupe ou à votre classe.

Votre rapport, ou présentation doit avoir un résumé du problème, les questions sur lesquelles vous avez travaillés, les informations que vous avez trouvées, votre analyse et point de vue sur ces informations, et enfin pourquoi / comment ces informations vous ont amenées à résoudre le problème de la façon dont vous l’avez fait.

Présenter et défendre vos conclusions

Le but est de présent non seulement vos conclusions, mais la base sur laquelle elles se reposent. Vous devez préparer;

  • Une explication claire du problème et de votre conclusion
  • Un récapitulé de votre processus, des options considérées, et des difficultés rencontrées
  • Vous devez convaincre et pas imposer vos point de vue. Amenez les autres à vos côtés en démontrant preuves à l’appui pourquoi c’est la meilleure solution.
  • Aidez les autres à apprendre, comme vous avez appris
  • Si vous avez à répondre à une question et que;
    • vous avez la réponse, expliquez vous aussi succinctement et clairement que possible
    • vous n’avez pas la réponse, dite le et dite que plus de recherche est nécessaire pour y répondre

Partager vos résultats et découvertes avec vos professeurs et autres étudiants est une occasion de démontrer que vous avez appris. Si vous connaissez bien votre sujet, cela se verra immédiatement. Si un problème surgit et que vous ne pouvez pas y répondre, acceptez le et voyez le comme une occasion d'explorer et d’apprendre. Mettez un point d’honneur à donner une présentation parfaite. Referez vous au guide sur présenter des projets.

8 - Passer en revue votre performance

Cela s'applique a vous et au groupe. Soyez fière de ce que vous avez fait. Identifiez ce que vous n'avez pas fait bien, et ce que vous feriez différemment la prochaine fois. Thomas Edison disait qu’il faut être fière des expériences mêmes non réussies, car elles sont une partie essentielle dans le voyage vers le succès !

Félicitation, bon travail !

For more on types of arguments, organization, evidence, as well as techniques in problem-based learning, see Dr. Larry D. Spence (Director, Undergraduate Learning Initiatives, Pennsylvania State University) "Problem Based learning: Lead to Learn, Learn to Lead .pdf version | .doc version
Voir aussi

Apprendre á apprendre | Apprendre de façon visuelle/spatiale |
L'érudition comme un étudiant-athlète ou un étudiant-interprète |
Étudier avec l'hyperactivité avec déficit de l’attention (HADA) |
Étudier en tant qu'adulte | Apprentissage par Problèmes/APP |
Apprentissage en ligne--carte d'ensemble | Les arbres de concepts |
La nétiquette pour le courrier électronique | Les façons de mieux étudier |
La cohésion des équipes d'apprentissage